ON REFAIT L’HISTOIRE

On refait l’Histoire

Je contribue à un ouvrage collectif sous la direction de Claude Quétel.

Mon uchronie envisage un échec du débarquement allié en Normandie. Compte-tenu des circonstances réelles, l’opération Neptune ne pouvait pas échouer. Compte-tenu du potentiel militaire allemand à l’Ouest au printemps 1944, cela pouvait être le cas (stratégie de Rommel adoptée, déploiement des troupes, Atlantikwall).

Or, il ne s’agissait pas pour moi de changer radicalement la donne et imaginer un scénario absolument différent quant à la situation initiale: il n’y a pas plus d’unités pour la Westheer, l’Atlantikwall n’est pas plus puissant qu’il ne l’a été, la Panzerkontroverse divise les généraux, etc.

Mais un élément change peu avant le Jour J…

Quant à l’échec du débarquement, un désastre complet à Omaha Beach pouvait engluer Overlord dans un scénario à la Anzio, le mieux que pouvait espérer la Wehrmacht en tenant compte du rapport de force existant…

Edition First

2020

320 pages

Dans la même catégorie du livre :

Benoit Rondeau.

Historien, auteur de plusieurs livres et articles.

Blog

Recension “Des guérillas au reflux de l’Occident” de Gérard Chaliand

Un texte qui intéressera tous les passionnés de stratégie, mais aussi de géopolitique, écrit par un homme qui a été au plus près de l’action.

Films de Guerre/ War Movies : LE JOUR LE PLUS LONG

Un monument du 7e Art: Le Jour le Plus Long, superproduction de Darryl F. Zanuck.

LE MYTHE D’UN SECOND FRONT OUVERT EN 1944

Il de bon ton de ramener la Seconde Guerre mondiale à l’unique guerre germano-soviétique. Une erreur…

Partagez